Dès que les fêtes de fin d’année sont passées, nous avons tous tendance à reporter nos achats dès lors qu’ils ne sont pas essentiels. Nous espérons trouver les produits désirés en soldes et à bons prix.

Les déceptions des soldes

Ceux qui viennent repérer les produits en magasin ou sur internet sont bien nombreux et attendent le jour J pour acheter. Mais le jour J le produit escompté n’est pas soldé ou n’est déjà plus disponible.  Et bien souvent nous nous rabattons sur un produit presque similaire et qui finira dans un placard ou restera dans sa boîte.

Alors pour quelques euros de plus, il est préférable d’avoir l’article que l’on souhaite vraiment acheter avec une réduction. Il est vrai que le sentiment d’avoir fait des affaires est fort agréable, cependant il n’a qu’un temps et risque de se transformer en regrets à la fin du mois en regardant le solde de son compte en banque.

Les soldes d’hiver élargies aux soldes d’été

Entre les pré-soldes et les remises exceptionnelles les boutiques il semble que les bonnes affaires sont à faire avant les soldes. Nous finirons peut-être par voir les post-soldes avant les entre-soldes.

Il ne sera plus question de prix pour un produit mais de sa remise.

Si vous avez besoin subitement d’un appareil électroménager pour cause de panne, faudra-t-il faire du stock prévisionnel pendant les soldes ? Non, bien sûr, il suffit de continuer à faire confiance à megacodereduction.com qui offre toute l’année un code pour une réduction boulanger, un code promo pour le produit dont vous avez besoin ou bon moment.

Le bon principe : le code réduction

En effet, au lieu de courir aux bons plans pendant les périodes de soldes qui deviennent de plus en plus factice et permet d’écouler les invendus, des fausses gammes, il serait bien de faire confiance aux grandes marques et de profiter d’une remise dès lors qu’un achat est envisagé.

Cela permet de sortir du chemin tout tracé que l’on souhaite nous voir prendre et dépenser son argent quand cela arrange plus la distribution plutôt que le consommateur. Quand l’on pense que les frontaliers font des kilomètres pour faire des courses. Si le plaisir d’acheter à bas prix est plus fort que celui d’acheter malin, c’est bien dommage.

En plus si c’est pour acheter un manteau alors que l’hiver est déjà bien entamé. C’est si pour l’année prochaine, la mode aura bien changé. Autant acheter un vêtement ou une paire de chaussures avec une reduction en octobre prochain.